Conseils Thermiques

la ventilation mécanique contrôlée double flux

l'avis de la rédaction

La VMC double flux est un système qui ne peut pas être considéré comme économique ou écologique, ou en tout cas pas dans tous les cas. En effet, le surcoût d'investissement n'est pas toujours compensé par les économies d'énergie annuelles, d'autant que des frais d'entretien doivent également être ajoutés. La VMC double flux est ainsi utilisée dans seulement un tiers des projets BBC (maisons individuelles), le reste étant équipé avec une VMC simple flux.

présentation

La VMC double flux, est sans doute un des systèmes les plus plébiscités par les internautes.... et peut-être à tort! C'est en tout cas ce que nous allons essayer de déterminer ici. Si vous ne savez pas comment fonctionne une VMC, je vous invite à consulter notre article sur la VMC simple flux, qui est la première étape pour bien comprendre le fonctionnement d'une VMC double flux.

schéma de principe de la vmc double flux

schéma vmc double flux

Le système permet par le biais d'un échangeur (bloc sous le toit) de récupérer la chaleur de l'air extrait (en orange) pour la transférer à l'air soufflé(en bleu puis vert). L'air est extrait dans les pièces dites de service : Cuisine, salle de bain, wc, cellier,... toutes les pièces disposant d'un point d'eau. L'air est soufflé dans les pièces dites principales : salon, salle à manger, bureau, chambre,...

prix Prix d'un kit de VMC double flux : de 750 à 2800€ (!)

système rentable ou non?

Il est très difficile de savoir si le système sera rentable ou non. En effet, cela dépend du climat, de sa taille, de ses besoins de renouvelemment d'air, etc.... Outre ces paramètres, le prix des systèmes est variable (selon l'efficacité de l'échangeur) et les consommations électriques des ventilateurs sont plus élevées qu'avec une VMC simple flux (40W pour une VMC DF contre 15W pour une VMC SF). Certains constructeurs sortent aujourd'hui des modèles un peu plus économes mais dont le prix est plus élevé. Faire une étude comparative entre les deux solutions (léger surcoût possible du bureau d'études, mais toutefois nécessaire) permet de savoir si les consommations d'énergie (chaleur récupérée-consommation électrique) permettront réellement de faire des économies.

comparaison de technique avec la vmc simple flux

schéma comparaison vmc simple et double flux

le puits candien

Les puits canadiens provençaux fonctionnent le plus souvent avec une VMC double flux. L'air extrait va donc préchauffé l'air neuf du puits canadien qui est plus chaud que l'air neuf "extérieur" (10°C tout le temps au lieu de baisses jusqu'à -10°C, -15°C voire moins selon les régions). En plus de cela, un rafraîchissement sera possible en été. La VMC double flux aura uniquement un rôle de chauffage (en été il n'y a plus d'échanges avec l'air extrait).

plusavantages

moinsinconvénients

conclusion

La VMC double flux est un système qui ne peut pas être considéré comme économique ou écologique, ou en tout cas pas dans tous les cas. En effet, le surcoût d'investissement n'est pas toujours compensé par les économies d'énergie annuelles, d'autant que des frais d'entretien doivent également être ajoutés. La VMC double flux est ainsi utilisée dans seulement un tiers des projets BBC (maisons individuelles), le reste étant équipé avec une VMC simple flux.

Dans tous les cas si vous choisissez d'installer une VMC double flux :

Pour les gens qui sont convaincus ou dans la nécessité d'installer une VMC double flux, il existe désormais un système encore un peu plus complet, à savoir la VMC double flux thermodynamique, si cela vous intéresse, on en parle ici.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 07.09.13

Bonjour,
Tout d'abord, je ne vois pas en quoi je cite des cas particuliers... J'ai aussi fait du BE donc j'ai vu de nombreuses configurations et modèles. Certes cela fait quelques années et les technologies évoluent vite mais en regardant les différentes notes techniques, je m'aperçoit qu'il n'y a que peu de différences (cf rendement échangeurs...).
Concernant les bypass, effectivement, si, et si seulement si, on coupe la VMC l'été, cela peut-être justifié mais cela est généralement dû aux climats où il fait chaud et sec l'été. Ce sont les caractéristiques d'un climat continental dont bénéficie notamment l'Allemagne, rien à voir avec le climat océanique qui beigne la majorité de notre pays... (cette différence de climat explique également pourquoi la VMC est plus intéressante outre-rhin...). Comparons ce qui est comparable.
Concernant la filtration et la pollution voire le bruit, la VMC DF peut effectivement être une bonne solution. Mais avant cela, il faut surtout se rappeler que l'air intérieur est beaucoup plus pollué que l'air extérieur, il faut donc surtout penser à bien ventiler pour évacuer les polluants, notamment lors d'activité à risque (cuisine, bricolage, ...).
Enfin, pour finir, vous le dites, la VMC DF, peut être pertinente dans des projets basse conso ou passifs, et je suis tout à fait d'acccord, mais c'est loin d'être garantie et il me semble plus cohérent d'envisager les 2 solutions avant la définition précise du mode de chauffage et de l'étude thermique par exemple. Ce sont les éloges de la VMC DF que l'on a vu fleurir un peu partout (forums, presse, ...) qui peuvent être dommageables pour des personnes non averties, même si cette tendance s'essoufle légèrement, peut-être grâce à Conseils Thermiques? Qui sait :)

ivaldir le 03.09.13

La question du retour sur investissement est subjective, puisque cela dépend de l'enveloppe isolante et du choix du système de chauffage. Voyez par exemple cette analyse sur cette question ici :
http://www.fiabitat.com/vmc-double-flux.php#3c
Sur ce principe, cela peut être pertinent sur les projets passifs, et très régulièrement sur des projets basse consommation, soit une part assez significative des projets de construction.

Par ailleurs, comment résolvez vous le problème des sites urbains ou la pollution de l'air rend nécessaire la filtration ?
L'article ci dessous est particulièrement intéressant sur ce sujet :
https://www.dropbox.com/s/4dv8glm1drkvdmb/b10fr-ventilation%20et%20particules.pdf

Enfin, je le redis, ne jugez pas une technologie en vous basant sur des cas particuliers. Que des fabricants proposent des produits bas de gamme, soit : cela ne signifie pas que toutes les VMC se valent. Mais qu'au contraire, il faut que le consommateur soit alerté sur les élements importants afin de déterminer son choix : par exemple sur les caractéristiques du caisson et des réseaux, sujet majeur.
Sachez enfin que des modèles sans bypass peuvent être pertinent si la VMC ne tourne que l'hiver tout simplement : c'est un bon moyen de réduire le cout d'investissement en réduisant la complexité du caisson, cela se voit assez régulièrement outre rhin, et ce serait également possible en France, puisque rien n'oblige à ventiler mécaniquement en été.

Benjamin (Admin) le 27.08.13

Bonjour,
Si mon calcul n'est apparemment pas correct (?), il n'en demeure que selon le calcul donné dans votre lien, au passage très intéressant, on en ressort avec une économie de 100 à 150€, soit un retour sur investissement de 5 à 20 ans (quand on dit que les VMC DF sont pertinentes que dans certains projets, il me semble que nous sommes dans le vrai...). A noter d'ailleurs qu'il faut théoriquement retrancher les frais d'entretien à ces économies...
Concernant la qualité des moteurs, quand je vois de grandes marques qui proposent encore des modèles non bypassables ou avec des efficacités d'échangeurs très faibles, on est en droit de se poser des questions...

ivaldir le 20.08.13

Bonjour Benjamin,
J'ai l'impression que vous associez VMC double flux aux machines d'entrée de gamme que l'on trouve chez leroy merlin ? C'est un domaine assez vaste ou les technologies ont nettement évolué depuis 10 ans. De nombreux produits haut de gamme (par exemple les produits certifiés passifs, ceux qui ont passé la NF 205) ont des consommations électriques entre 0.25 et 0.4 Wh/m3 pour les 2 ventilateurs.
Mes sources pour les économies, ce sont les calculs thermiques, je suis thermicien spécialisé sur ce sujet. Cela dit, c'est assez aisé à calculer :
Qvent = Volume x taux renouvellement d'air x (1 - RC) x Cp air x DJU

Vous pouvez vous reporter sur cette page pour un petit logiciel gratuit qui évalue les gains des systèmes VMC DF :
http://www.fiabishop.com/fr/content/16-nos-dossiers-sur-la-ventilation
Je vous conseille aussi la lecture du dossier sur les VMC DF et la RT2012.

Sur les moteurs, si vous partez du principe que si les utilisateurs ne changent jamais leurs filtres, les moteurs sont moins fiables, on pourrait aller assez loin en partant de tels postulats. D'une part, les technologies ont bien évolué depuis qq années, avec la généralisation des moteurs à courant continu, d'autre part, s'il est un message à faire passer, c'est bien sur la qualité de réalisation des installations.

Je ne reviens pas sur votre propos sur la consommation d'une maison de 100m² mais votre raisonnement n'est pas correct.

Benjamin (Admin) le 20.08.13

@arno :
Bonjour,
Vous confondez étanchéité à l'air et ventilation qui n'ont rien à voir.
Lors d'un test d'étanchéité, les éventuelles entrées d'air d'une VMC SF sont bouchées.
Vous avez cependant raison sur le point des maisons passives qui intègrent généralement des VMC DF d'ailleurs généralement certifiées Passiv'Haus car le label est plus contraignant qu'en France et cela est important du fait que les consommations électriques doivent réellement être minorées.

Benjamin (Admin) le 20.08.13

Merci de ces précisions cependant :
- Concernant les moteurs, effectivement, les constructeurs ont fait des efforts et intégrés des moteurs basse consommation (type microwatt).
Cependant, les consommations peuvent aller jusqu'à 60W environ et la présence de filtre fait qu'il n'y a pas qu'un doublement de la puissance électrique.
-J'aimerai avoir vos sources indiquant les économies d'énergie que vous annoncé. En effet, on estime plutôt à 10 ou 15% d'économies. Ce qui est relativement peu.
-Dans une maison BBC par exemple de 100m², la consommation annuelle sera de 5000kWh, 15% (meilleur cas) de moins cela fait 750kWh d'économisés. Une surconsommation électrique des moteurs de 30W en moyenne engendrera une hausse de 250kWh (plus de 600kWhEP) environ. Pour l'instant, la VMC a fait une économie de 500kWh soit 75€. On rajoute le coût d'entretien d'environ 100€ par an et le système n'est déjà plus rentable, sans même parler du surcoût de l'investissement.
-Le doublement des moteurs et la présence de filtre engendre inévitablement plus de problème de fiabilité, j'ai pu en avoir plusieurs expériences. Vous pouvez également jeter un coup d’œil à de nombreux forums de bricolage dont il en est question.

ivaldir le 16.08.13

Quelques précisions par rapport à votre dossier.
- Les puits canadiens ne sont pas nécessairement couplés à des VMC double flux
- Les consommations électriques annoncées pour les VMC DF ne correpondent pas aux modèles proposés. Ce sont les mm moteurs que les VMC SF, il n'y a simplement 10 ou 15 W en plus du au deuxieme moteur.
- L'affirmation "les gains d'énergie sur le chauffage ne compensent pas toujours la surconsommation électrique des 2 moteurs" est complétement fantaisiste : la conso électrique tourne autour de 350 kWh/a et les économies de 2000-2500 kWh/an.

Par ailleurs :
"Fiabilité des moteurs moindres" -> source ???

arno le 08.08.13

Bonjour,
Vous n'évoquez pas du tout le cas des maisons Passives, qui, dans leurs conception doivent obligatoirement être étanches à l'air. Donc une SF n'est pas possible. Le rendement de la DF doit bien sûr être très bon.
On sera dans le même cas de figure pour une maison BBC de bonne qualité, et bien étanche à l'air.
Notez qu'une maison passive n'a pas de système de chauffage (sauf appoint éventuel), puisqu'elle est chauffée par le soleil.
Vous pouvez voir notre blog sur le construction de notre maison passive. Je traite la question thermique ici: http://maisonsanschauffage.blogspot.fr/2013/03/etude-thermique.html

thalie le 19.07.13

on a regles la double flux a 15 et nos volet sont fermé la journée et le soir quand il fait plus frais on ouvre nos ouvertures

Benjamin (Admin) le 18.07.13

Bonjour,
@thalie :
Si votre puits canadien et votre VMC fonctionnent correctement, cette chaleur importante peut s'expliquer par des apports solaires trop importants. Essayer donc de fermer en partie les volets en journée, surtout côté Sud. De plus, pensez à bien aérer la nuit afin que la maison "stocke" du froid.

@jls :
Il faut que vos gaines de ventilation soient bien isolés sinon un risque important de condensation existent (différence air chaud vmc/cheminée froide). Concernant le nombre de coudes, en avoir 2 ne semble pas excessif.

jls le 17.07.13

...de plus, puis-je utiliser cette même cheminée (au grenier cette fois-ci) pour évacuer l'air vicié dans ce conduit (au dessus de la partie descente de la gaine) ?

jls le 17.07.13

Bonjour,
J'ai prévu d'installer une VMC DF dans une ancienne habitation(1984). Est-il possible d'utiliser un conduit de cheminée (non utilisé, bien sûr) pour passer la gaine du RDC (cuisine) au grenier, car il y a encore un 1er étage ? De plus, j'ai lu qu'il fallait un minimum de coudes dans les gaines. Est-ce qu'une bouche "collée" directement à la cheminée est souhaitable (au mur donc verticale mais avec un seul coude en montée)ou faut-il préconiser une bouche au plafond (faux-plafond) mais qui aura 2 coudes en montée + une section horizontale de la bouche à la cheminée ?

Karine le 10.07.13

Bonjour,
J'ai une maison neuve dont les murs sont super isolés, avec un puit canadien et une vmc double flux.
Malheureusement, avec les chaleurs, il fait 27 dans la maison, ce qui n'est pas normal, compte tenu des installations. D'où vient le problème ?
Merci de vos réponses.

Benjamin (Admin) le 25.03.13

Bonjour,
@nicole08 : Je m'excuse pour la réponse tardive. Il semblerait effectivement que la pose d'une VMC quelle qu'elle soit s'impose pour évacuer cette humidité. Puisque si j'ai bien compris, il n'y en a pas aujourd'hui?

@paco : Non, la VMC DF n'est pas un chauffage d'appoint, de près comme de loin. Pour ce qui est de l'association poêle/VMC DF, c'est toujours délicat. Le tirage d'air nécessaire au poêle (sauf poêle à entrée d'air propre) est toujours complexe et rajouter à ça un système DF pourrait poser problème avec un débit insuffisant. De plus, une VMC SF fera autant circuler l'air chaud des pièces principales vers les pièces de service (où se situent les bouches d'extraction). Pour une grande surfaces et des pièces très éloignées du poêle, il existe les récupérateurs de chaleur qui ont, eux, la véritable mission de souffler l'air chaud du poêle là où on le souhaite.
En résumé, la VMC DF dans votre cas, pourquoi pas, mais c'est loin d'être obligatoire.

paco le 24.03.13

Bonjour,
La VMC DF peut elle être utilisée comme un chauffage d'appoint à air, toute proportion gardée. Je m'explique. J'envisage de remplacer ma cheminée par un poêle. Le Système double flux peut il être mis à profit pour faire circuler l'air chaud du poêle dans toute la maison? C'est le conseil de mon chauffagiste. Remplacer la VMC SF par une VMC DF. C'est peut être, c'est certainement aussi son intérêt financier bien sûr! Merci

nicole08 le 28.02.13

J'ai un problème d'humidité dans ma maison à l'étage (salle de bain, chambres, couloir/escalier), murs et intérieurs de placards qui se noircissent. J'ai pensé à la VMC double flux mais après lecture de vos commentaires, je commence à avoir un doute.
Que me conseillez vous pour enrailler cette humidité (pour info : système de chauffage = chaudière fioul). De plus il semble qu'une DF consomme beaucoup d'électricité.
Ai je des solutions autres qu'une vmc pour éviter cette accumulation d'humidité, moins présente ou pas l'été car les fenêtres restent ouvertes la journée.
Merci de votre aide,
Cordialement,

Benjamin (Admin) le 25.02.13

Bonjour,
@Julien :
Effectivement, on peut commencer par dire que chaque projet est différent et c'est d'ailleurs le conclusion de notre article...
Pour la surconsommation d'énergie, si l'on regarde la différence de consommations d’électricité de la VMC DF et SF, c'est beaucoup moins évident. Surtout qu'il ne faut pas oublier le facteur 2,58 pour passer de l'énergie finale à primaire..
Une Double flux apporte un air sain et filtré, effectivement, il est filtré et donc peut diminuer la concentration en pollens par exemple. Cependant, si un entretien régulier n'est pas effectué, ce qui est trop souvent le cas, les filtres deviennent inefficaces (en plus d'augmenter les conso d'électricité) et il ne faut pas oublier les risques de condensation qui sont un véritable dangers pour la santé des occupants...

@manu :
Les problèmes de "compatibilité" entre un poêle et une VMC DF sont connus et aléatoire. Quelle type d'entrée d'air à votre poêle? Est-ce que le débit de votre VMC DF peut être réglé?

manu le 22.02.13

bonjour nous venons d enmenager dans une maison basse energie ossature bois nous avons opte pour une vmc double flux notre unique chauffage est un poele a bois haut rendement malheureusement lors du fonctionnement des deux nous remarquons un depot de poussiere pensez vous que le chauffage au bois sois responssable
nous avons un taux d humidite qui se situe entre 35 et 45 est il suffisant
la vmc doit t elle fonctionner en permanence

julien le 20.02.13

bonjour,
vous oubliez dans cette article que la principale fonction d'une ventilation est la qualité de l'air intérieure et la préservation du bâti.
une double flux apporte un air sain et filtré contrairement à une simple flux.
les pertes avec une ventilation SF représentent environ 20 % des déperditions totales d'une habitation correctement isolée et donc une surconsommation d'énergie de chauffage (on chauffe les oiseaux grâce à l'air vicié).
Les débits théoriques entrants en SF sont aléatoires suivant les conditions atmosphériques extérieures.
Pour comparer réellement l’efficacité électrique de différents système de ventilation on utilise la formule simple : puissance absorbée / débit.
Enfin chaque projet à ses particularités et ce qui peut être performant pour l'un ne l'est pas obligatoirement pour l'autre.
Merci

Arthurarobase le 10.12.12

enrichissez bien cette page

alain63 le 12.11.12

ma maison, bien isolée" est équipée d'une VMC double flux couplée à un puits canadien. Parfait lorsqu'il fait très froid (-15 en février) ou très chaud (35 cet été) mais quid des périodes fraîches (entre 0 et 15 actuellement). Faut-il arrêter la VMC ? ( pendant la nuit ? ou lorsqu'on a l'impression qu'elle souffle de l'air frais ? ) Merci.

Benjamin (Admin) le 02.11.12

Bonjour,
Il faut effectivement un VMC Double flux pour le fonctionnement d'un puits canadien.
Le puits canadien, aussi appelé "puits provençal", est un choix tout à fait cohérent pour une maison dans le sud qui sera sujette à la climatisation. Je vous le conseille donc sans hésitation.

david30 le 02.11.12

Bonjour, je vie dans le sud de la France. Après une longue recherche, je tombe sur pleins de VMC différente, je me suis arrêté un moment sur le puit canadien, mais visiblement il faut obligatoirement une VMC DF. L'utilité du puit canadien serait notamment de diminuer la température des pièces en été et ainsi éviter la clim. Est-ce que ça vaut le coût d'installer tout ça ? Ou est ce qu'il vaut mieux que je parte sur une VMC SF ? Sachant qu'on a beau être dans le sud je trouve qu'il fait quand même froid quand il fait 18° à l'extérieur. Merci !

Benjamin (Admin) le 06.10.12

Bonjour,
Pour moi, la solution n°1 s'impose.
Tout d'abord concernant le prix, 2000? est un budget tout à fait suffisant pour une bonne VMC DF, si vous la montez vous même ce qui devrait être je pense le cas.
De plus, vous semblez ne pas avoir compris le système de VMC simple flux. En effet, les entrées d'air d'une VMC SF se font par les ouvertures, il n'y a donc pas possibilité de préchauffer l'air entrant...qui est un des gros avantages de la VMC DF.
Enfin, si on passe de VMC DF à VMC SF, que faire des gaines de soufflage? Cela pose alors des problèmes d'étanchéité à l'air, qui en cas de pose d'un poêle à bois peuvent poser problème.

Tierno le 06.10.12

Bonjour, Pour faire suite à mon message du 05/10, voici quelques détails : il y a un an j'ai acquis une maison et la VMC DF (de 1986) vient de tomber en panne. Les gaines existantes sont en bon état. 1 - Si je remplace la VMC DF par une VMC DF (un billet de 2000? à 3000? mini à prévoir) 10/15 ans semblent nécessaires pour amortir cet achat.(Voire plus; je n'ai pas encore assez de recul sur ma conso) 2 - D'où l'idée de la remplacer par une "simple" VMC SF hygroréglable. (Plus économique à l'achat et à l'entretien et moins fragile a priori, etc...) Dans ce cas, je souhaitais en plus chauffer l'air entrant via un échangeur au niveau du conduit de fumée d'un futur poêle à bois. Vaut-il mieux oublier le solution n°2 ? Ou bien creuser un peu plus les avantages et inconvénients des deux projets ? Merci d'avance !

Benjamin (Admin) le 05.10.12

Bonjour,
Sauf erreur, vous voulez remplacer une VMC Double Flux par une VMC Double Flux?
Bien entendu, c'est tout à fait pertinent puisque les gaines sont déjà présentes et le surcoût par rapport à une VMC SF est donc en partie gommé.
Veillez à bien vérifier l'état des gaines pour savoir s'il n'y a pas de condensation, ce qui peut arriver, surtout lorsque une VMC DF est à l'arrêt.

Tierno le 05.10.12

Bonjour, ma VMC double flux a rendu l'âme après 30 ans passés ! Est-ce pertinent de la remplacer par une VMC double flux ?

Benjamin (Admin) le 22.06.12

Bonjour,
Si j'ai bien compris, vous cherchez à réchauffer l'air neuf, pour un meilleur confort?
La seule solution qui serait peut-être envisageable est de mettre une bouche chauffante Eco Helios. Cependant, je n'ai pas de retour sur ce produit, qui plus est pour une vmc simple flux. Je contacterai l'entreprise dès que possible pour avoir plus d'informations.

jean-pierre le 22.06.12

Bonjour.
Site bien rédigé et clair. Merci.
Pour rester simple... flux : avec des entrées d'air dans pièces à vivre qui courent dans gaines sur 3 ou 4 mètres le long des plafonds, puis-je prétendre pouvoir réchauffer cet air entrant ? Je suppose que la nature de la gaine y fait beaucoup ? Je dispose d'un conduit cheminée direct vers toit (c'était pour chaudière gaz, supprimée). Notre appart est en RDC immeuble RDC+2+combles. Je mets juste un petit moteur VMC qui aspire mes pièces humides ? Dans ce cas je ne récupère pas la chaleur avant de l'évacuer. Un internaute donne à qui veut son invention échangeur air-air ici
Qu'en pensez-vous ? Je verrai bien ce caisson au plafond de mon dressing... (2.7 x 1.5 m).
Edit :
re-bonjour Désolé, je n'avais pas vu vos échanges sur cet échangeur. On peut donc oublier la seconde partie de mon message initial.
Merci.

Admin le 15.05.12

Bonjour,
Oui, il est tout à fait possible de couper un VMC simple flux quelques jours, en particulier si une fenêtre reste ouverte. Cependant, il ne faut qu'il y a trop de dégagement de vapeur d'eau (salle de bain, cuisine,...). Sauf si la fenêtre est ouverte dans ces pièces lors de leur utilisation.
Pour la VMC double flux, c'est à l'inverse totalement contre-indiqué!

joel le 15.05.12

peut-on momentanément (qques jours) couper une vmc sf dans une maison bien ventilée (fenêtre ouverte)? Merci

Admin le 12.04.12

Bonjour,
Dans une maison, la rentabilité d'une VMC double flux est plus que discutable. Dans des bâtiments de taille plus importante avec de grands volumes de renouvellement d'air, la VMC double flux peut en effet être une très bonne alternative.
Cependant, si la hauteur sous plafond est trop importante, cela peut poser des problèmes pour installer les bouches de soufflage qui ne pourront pas être au plafond.

Alguazil kévin le 11.04.12

Bonjour, si on installe une vmc double flux dans une usine de grande surface est ce que la rentabilité sera toujours inexistante ?
Remonter