Conseils Thermiques

la ventilation naturelle

présentation

Bien avant l'avènement des moteurs électriques qui équipent aujourd'hui les VMC, la ventilation a été mise en place. Bien que de moins en moins courante, la ventilation naturelle est encore présente dans les vieilles maisons. Souvent négligée, la ventilation a un rôle important à jouer dans le confort de la maison. En effet, le renouvèlement de l'air permet d'améliorer l'hygiène d'un bâtiment en évacuant des polluants comme les COV. De plus, il permet d'éviter l'apparition de moisissures dans les endroits humides comme les salles de bain.

principe

La ventilation naturelle fonctionne grâce à 2 phénomènes physiques. Le premier est la convection. L'air plus chaud des pièces monte et créé une dépression qui amène de l'air froid, et donc de l'air neuf. Voilà un petit schéma montrant l'application de l'effet de convection pour "faire" de la ventilation naturelle

schéma ventilation naturelle

Le deuxième phénomène est le vent, en effet, le vent est une différence de pression, qui lorsqu'il souffle sur les ouvertures de la maison permet une circulation d'air à l'intérieur de celle-ci.

plusavantages

moinsinconvénients

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 16.04.13

Bonjour,
Ventilation naturelle et absence de chauffage font rarement bon ménage.
Peut-être pourriez-vous envisagez la pose d'une VMP, programmable (ou sur prise programmable) qui permettra 1h par jour par exemple de suffisamment ventiler dans les pièces qui le nécessite le plus.

kidibee le 14.04.13

Dans une résidence secondaire sans chauffage et mur de 0.5 j'ai des pb de condesation, moisis et dégradation de peinture.
Je souhaiterais percer des aérations basses (il y a déjà des aérations hautes (5 lames de verre 0.3x0.06)) pour avoir une ventilation naturelle qui évacue cet excédent d'eau.
Quelqu'un peut-il me dire comment dimensionner ces bouches d'aération (cuisine de 30 m2, salon de 46 m2) ? càd quelle relation y a-t-il entre cm2 bouche d'aération et surface de la pièce ?
Merci pour vos réponses.

ra le 22.03.13

Remarques sur le texte de la ventilation naturelle:
Je pense qu'il faut insister davantage sur le tirage thermique qui peut permettre des débits suffisants en fonction des hauteurs et lorsque les T° extr sont inférieures aux T° intr.
Ne peut-on pas admettre que lorsque les T° extr et intr sont identiques, il n'y a plus de chauffage et que l'on peut ventiler par les ouvrants de façades( oscillo-battant) Dans ce cas il est nécessaire d'avoir des ouvertures dans les sanitaires.
Je rassemble en ce moment des formules de prédimensionnement..si cela intéresse certains, on peut entrer en contact.
architecte dplg honoraire

Benjamin (Admin) le 26.01.13

Bonjour,
Effectivement, la ventilation naturelle peut être contrôlée. Jusqu'à un certain point, elle demeure en effet tributaire des conditions climatiques mais aussi des habitudes des occupants de la maison. Dans le neuf, elle demeure extrêmement marginale. Il est uniquement question ici des maisons individuelles puisque la ventilation naturelle, contrôlée, est légèrement plus courante dans les immeubles.

akaseltzer le 25.01.13

Intox ! Article écrit pour vendre des VMC.. La ventilation naturelle peut se réguler (clapets) et se calculer. Songez-y !
Remonter