Conseils Thermiques

le réchauffement climatique vs mini ère glaciaire, info ou intox

A l'heure où l'on martèle que le réchauffement climatique est inéluctable avec des prévisions les plus optimistes de +2°C d'ici 2100 et des conséquences conséquentes sur l'environnement et les populations, c'est tout l'inverse qui pourrait finalement se produire. En effet, de nombreux scientifiques s'accordent à dire que le Soleil est en train de rentrer dans une période de baisse de son activité.

taches solairesComment le Soleil peut-il bien se refroidir? Et n'est-ce pas définitif? La fin du monde est-elle proche? Faisons le point. Tout d'abord, il faut savoir que le Soleil "produit" de l'énergie par de gigantesques fusions nucléaires (hydrogène) en continu. Cependant, leur nombre n'est pas constant et il y a donc des "cycles" solaires (dont la cause est inconnue) d'environ 11 ans. L'activité solaire dépend du nombre de taches solaires. Celles-ci sont des endroits où la surfaces et moins chaudes mais où l'activité électromagnétique est beaucoup plus importante. Plus il y a de tâches solaires, plus il y a d'énergie envoyé à la Terre. Si la dernière ère glaciaire a pris fin il y a 11000 ans (l'Homme en a d'ailleurs profité pour se répandre partout profitant des mers glacées), un mini âge de glace à lui eu lieu en 1700 ans, il n'y avait alors aucune tâche solaire. Ce phénomène (de mini ère glaciaire) serait en phase de se reproduire. La Nasa, s'y intéressant beaucoup pour la sécurité des astronautes (soumis alors à des radiations plus importantes) prévoit une baisse du nombre de tâches (prévisions jusqu'en 2022). Ce petit âge de glace devrait cependant être limité dans le temps, avec une pointe entre 2020 et 2030 et une baisse de la température globale de -0,3°C.

Mini ère glaciaire vs réchauffement climatiqueMais alors si il y a une mini ère glaciaire, comment croire que l'on se dirige vers un réchauffement climatique inéluctable. Rappelons tout d'abord que le Soleil est aujourd'hui dans une phase d'activité très importante qui devrait se terminer courant 2013 et qui participe donc en partie au réchauffement actuel. Des géophysiciens se sont donc posés la question (en 2010) de savoir l'effet d'une mini ère glaciaire face au réchauffement climatique. Si une diminution de la température de 0,3°C est bien à prévoir autour de 2020, ce n'est qu'une petite "pause" dans l'augmentation ici prise en compte de 4°C d'ici à 2100.

Si certains se réjouissent donc et voient en ce petit âge de glace un espoir pour prouver que le réchauffement climatique n'existe pas et donc ne faire aucun effort pour le diminuer, c'est qu'ils n'ont visiblement que très peu creusé la question. Rajoutons qu'en plus de provoquer le réchauffement climatique, nos consommations d'énergie et matériel ont un impact direct sur l'environnement (trou dans la couche d'ozone, déchets, raréfaction des ressources), et ça rien ne peut aujourd'hui le remettre en cause....

Sources :
http://www.pik-potsdam.de/~stefan/Publications/Journals/feulner_rahmstorf_2010.pdf
http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2006/10may_longrange/

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 14.08.13

Bonjour,
Tout d'abord, ce n'est pas moi qui annonce quelque chose, mais bien des scientifiques reconnus.
Ensuite, les neiges éternelles par endroit c'est très bien, mais la fonte de la banquise, ça existe aussi...
L'oeil voit effectivement, mais l'homme se souvient peu et c'est justement le but des différents graphiques de montrer l'évolution sur une longue période et non pas sur un très court laps de temps dont on se souvient...

adejaprevuviedanslacaraibe le 14.08.13

que fait on des 3 degrés de moins sur les mois de f m a m j de 2013 et des 0,8 DE janvier nous sommes loin des 0,3 que vous annoncé et presque a l'inverse des prédiction de 4 degrés de hausse !!!!!!l’œil observe et voit que les névés de neige éternelles sont de retour depuis 4ANS ,n y aurait il pas eus un pic de chaleur entre les année milles neuf cent quatre vingt et Deux mille cinq plutôt??
Remonter