Conseils Thermiques

energy star

origine

label energy star A l’heure où les équipements électriques notamment multimédia sont montrés du doigt pour leurs consommations d’énergie monstrueuse, le label energy star prend logiquement de l’ampleur. Destiné à l’origine pour le marché américain et tous les équipements électriques (électroménagers, bureautique, éclairage, chauffage, climatisation, ...), l’Union Européenne a mis en place depuis 2002 une campagne d’affichage (Energy star display 5) pour favoriser l’intégration du label en Europe. Cela ne concerne pour le moment que les équipements bureautiques (ordinateurs, écrans, stations de travail,...)

A noter que des maisons (américaines) peuvent aussi être labélisées “Energy Star”.

l’énergie fantôme, l’énergie qui fait peur....

Qu’est-ce que l’énergie fantôme

Le principe de label energy star est de promouvoir les équipements les plus efficients énergétiquement. C’est-à-dire qui consomment le moins d’énergie pour un travail équivalent. Pour cela, 3 consommations sont prises en compte.

En promouvant les produits les plus économes en énergie (20 à 30% de moins que les autres appareils équivalents), cela doit permettre de diminuer les consommations électriques et dont les émissions de gaz à effet de serre.

D’où vient l’énergie fantôme?

Si les deux premières consommations semblent normales et facilement compréhensibles, on peut se pencher davantage sur l’énergie que consomme l’appareil lorsqu’il est arrêté, c’est l’énergie “fantôme”. En fait, les équipements électriques fonctionnent avec des transformateurs qui se chargent d’alimenter en 12V, 24V (ou tout autre tension) à partir du 220V. Cette transformation n’est pas parfaite et il y a donc des pertes. Ainsi, un transformateur branché à rien en sortie consommera de l’énergie. Ces consommations sont totalement inutiles et il faut donc les réduire au maximum. On peut cependant noter qu’avec une multiprise à interrupteur, il n’y a plus ce problème d’énergie fantôme...

la base de donnée

La base de données européenne

Comme nous l’avons vu auparavant, l’Union Européen fait rentrer progressivement le label Energy star en Europe et seule la bureautique est aujourd’hui concernée. Vous pouvez donc trouver la liste des produits Energy star ici.

La base de données américaine

etiquette energieTous les produits mentionnés dans cette base ne sont pas disponibles en Europe. Certains le sont pourtant (comme certaines machines à laver) et il peut être donc intéressant de jeter un coup d’oeil avant d’acheter un produit, notamment pour ceux qui ne disposent pas de l’étiquette énergie.

les futurs produits

Le label energy star est loin d’être statique. Tout d’abord, une nouvelle version du label energy star est en cours d’élaboration (6ème au 3ème selon les produits). De plus de nouveaux produits devraient être labélisés prochainement. On trouve par exemple :

La création du label prend cependant beaucoup de temps, comme l’atteste le développement du label pour les consoles de jeu qui a débuté en octobre 2009.

conclusion

Le label energy star est un véritable gage de consommation d’énergie réduite. Espérons donc que les nouveaux labels sortiront d’ici peu et que l’Union Européenne ouvre ses portes un peu plus grande à energy star, au moins pour les produits ne bénéficiant pas de l’étiquette énergétique.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Pas encore de commentaire ou de question. C'est votre chance! Soyez le premier ou la première! Remonter