Conseils Thermiques

[Editorial #1]
l'éclairage public

photo d'un lampadaire 5 boulesL'opulence des années 90 provoque aujourd'hui d'énormes difficultés aux collectivités qui payent encore les pots cassés. C'est le cas pour l'isolation et le chauffage des bâtiments dont les performances ont été en partie négligées pendant cette période. Mais l'exemple le plus frappant est l'éclairage public. Le nombre de points lumineux ne cessent en effet d'augmenter malgré des budgets énergies qui explosent au détriment des budgets des communes qui tendent plutôt à baisser.

Outre la pollution lumineuse qu'engendre l'éclairage public de mauvaise qualité c'est donc bien un problème économique qui se pose. On se demande alors encore comment les communes peuvent garder des lampadaires à 2, 3, 4 voire 5 boules avec des ballons fluo qui sont les systèmes les plus médiocres, tant au niveau de l'éclairage, des consommations d'électricité que de la pollution lumineuse. Cela relève donc plus d'un manque de sensibilisation et/ou de compétences des services techniques sur ce point.

A la décharge de ces derniers, la plupart des communes font appel à des syndicats d'énergie pour gérer l'éclairage public, notamment pour les travaux et le remplacement des ampoules. Ces derniers ne font rien non plus pour convaincre les élus de faire des campagnes de relamping (changement des ampoules) ou de changement de lanternes (le haut du lampadaire, comme les "boules") puisqu'ils sont payés en partie à la puissance installée!

Les solutions pour faire diminuer les consommations électriques de l'éclairage public et améliorer l'environnement des habitants sont simples et nombreuses :

Le temps de l'éclairage à tout va doit donc être révolu et cela même dans l'intérêt des communes. Les nouveaux points lumineux doivent être plus réfléchis et des campagnes de rénovation du parc existant sont à prévoir pour des consommations maîtrisées ainsi qu'un environnement cohérent et préservé. Pour ce qui est de l'éclairage intérieur, un guide des ampoules est disponible.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Pas encore de commentaire ou de question. C'est votre chance! Soyez le premier ou la première! Remonter