Conseils Thermiques

l'isolation par l'intérieur

présentation

L'isolation est un élément longtemps négligé de la maison. Elle permet de réduire de façon sensible les besoins en chauffage. L'isolation par l'intérieur est la technique la plus utilisée actuellement en France, contrairement à la plupart des pays nordiques. Cependant, l'isolation par l'intérieur possède plus de qualités qu'on pourrait le penser au premier abord.

principe

Dans une ITI (Isolation Thermique par l'Intérieur), l'isolant se trouve entre le mur extérieur et l'intérieur de la maison. isolation thermique par l'intérieur Principe de l'isolation thermique par l'intérieur

les ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des endroits dans le mur où il y a une rupture d'isolant, c'est le cas par exemple à l'intersection entre un plancher intermédiaire et les murs extérieurs. On les compare souvent, et à raison, à des fuites d'énergie.

pont thermique Exemple de ponts thermiques entre plancher intermédiaire et mur extérieur révélé avec une caméra thermique

C'est là le plus gros défaut de l'isolation thermique intérieur, en effet, l'isolation par l'extérieur supprime la quasi-totalité des ponts thermiques. Cependant, des solutions sont aujourd'hui possibles comme la pose de rupteurs thermiques. Ces derniers sont d'ailleurs obligatoires en RT 2005 et nul doute que ça sera aussi le cas avec la RT 2012.

l'isolation extérieure et intérieure

En rénovation, il peut être tentant de renforcer son isolation intérieure en y rajoutant une isolation par l'extérieur. C'est technique peut tout à fait être utilisé pour la toiture. Pour ce qui est des murs extérieurs, ce n'est pas une solution appropriée. En effet, cela supprimerait toute l'inertie des murs et les variations de température dans la maison serait très fréquentes, ainsi le confort diminuerait. De plus, cela provoquerait des consommations de chauffage et/ou de climatisation plus élevée qu'une isolation de même épaisseur, intérieure ou extérieure. Cependant, dans le cas d'une isolation de très faible épaisseur ou en fin de vie, cela peut être envisagé puisque l'isolant ne joue pas correctement son rôle.

plusavantages

moinsinconvénients

conclusion

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, même si l'isolation intérieur est sensible aux ponts thermiques, l'isolation en elle-même est aussi bonne qu'avec de l'isolation extérieure. Cependant, le fait d'avoir une résistance très faible à la perméabilité à l'eau peut engendrer des moisissures dans les murs, notamment derrière les papiers peints. En neuf, l'isolation intérieure reste donc une très bonne solution, notamment d'un point de vue économique

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

denisg le 09.02.13

Bonjour,
Pouvez vous me dire comment enrayer un gros problème de masse thermique entre une piscine et une cave, le mur de séparation étant en Stepoc?
Merci pour votre solution.
Cordialement.

Benjamin (Admin) le 06.12.12

Bonjour,<br />
Effectivement, quand on isole par l'extérieur, on n'isole pas à l'intérieur... Et ce plus dans un problème d'inertie que de condensation...<br />
Il faut donc effectivement poser le placo sur rail, en laissant un vide d'air avec le mur (pour passer les câbles électriques notamment).<br />
Pourquoi laisser un jour sous les plaques de placo? Tout simplement pour éviter les remontés d'humidité (lors du lavage du sol par exemple).<br />
Bon courage!

emy94 le 06.12.12

Bonjour, Nous construisons une maison individuelle.
Nous avons opté pour une isolation par l'extérieure, une VMC double flux, pas de grille d'entrée d'air sur les fenêtres.
Pour un souci de condensation, il nous a été dit qu'il ne fallait pas isoler à la fois en extérieure + en intérieur.
On nous a dit qu'il faut, pour le placo à l'intérieur le poser sur rail, mais sans isolant et en laissant un espace avec le sol (caché par la plinthe).
Pouvez-vous me confirmer cette info?
Merci d'avance de votre réponse.

alex le 17.11.12

proprio d'un appart j'ai une chambre avec un mur isole par l'exterieur et 1 par l'interieur le mur isole exterieur a subit une infiltration qui a pourri l'angle de ce mur est ce que je peut isolé ce mur par l'interieur ou si quelqu' a une solution ou1 conseil.merci d'avance

Benjamin (Admin) le 25.09.12

Bonjour, L'inertie va être dégradée (pas besoin de retour d??expérience, c'est physique) et surtout, cela ne fera pas profiter de l'inertie que vous auriez avec uniquement de l'ITE. Ce qui est dommage puisque la grande inertie est l'un des principaux avantages de l'ITE.
Concernant la condensation, vous pouvez simuler votre (futur) mur ici.
Je vous propose de nous recontacter par mail, soit pour que l'on puisse analyser les résultats, soit pour rentrer nous-mêmes les paramètres (sous réserve que vous nous donniez la composition précise de la paroi et de la future paroi).

V Schnell le 25.09.12

Bonjour J'habite en montagne à 1000m d'altitude. La maison date des années 30 et a été rénovée en 94 avec une isolation intérieur polystyrène 80+10 avec pare vapeur. Aujourd'hui nous envisageons un ravalement de façade et j'aimerai profiter de ces travaux pour renforcer l'isolation,avec une ITE. L'article qui traite du sujet signale un risque de perte d'inertie. Avez vous des retours d'expérience sur le sujet si oui quand est il de la condensation éventuelle. D'autre part qu'elles sont les solutions envisageables dans ce cas mise à par la dépose de l'ITI existante. Merci de votre aide

Benjamin (Admin) le 24.09.12

Bonjour,
Non il n'est pas impératif de l'enlever. Cependant, on évite généralement de mettre du ciment sur du plâtre car le ciment accroche mal (l'inverse est tout à fait possible.
Il est donc tout de même conseiller de le retirer pour éviter qu'il se décolle et dégrade l'isolation dans les années futures.

marie-aimée Flamant le 24.09.12

Mon mur est en briques. Il a été recouvert d'une couche de ciment qui tient sur du plâtre. Est-ce un inconvénient ? Est-il impératif de l'enlever avant de poser la laine de verre ? Merci
Remonter