Conseils Thermiques

inertie thermique et déphasage

présentation

L'inertie thermique et le déphasage sont deux notions très importantes pour aborder la problématique de l'isolation. Ils viendront moduler de façon sensible les déperditions et les apports solaires d'un logement. Ils sont également directement lié au type d'isolation : par l'intérieur ou par l'intérieur.

l'inertie thermique

L'inertie thermique d'un corps est la capacité d'un matériau à emmagasiner de la chaleur (ou du froid) pour le restituer ensuite progressivement. Plus un matériau est lourd et compact, plus il a une inertie thermique importante. Ainsi, une maison en parpaing a une inertie thermique importante alors qu'une maison à ossature à bois n'en n'a quasiment aucune.

le déphasage

Le déphasage est la capacité à différer et lisser les variations de température. Il est donc lié à l'inertie thermique et au type d'isolation. Le déphasage doit se servir de l'inertie pour jouer un rôle de tampon. Le déphasage peut être de quelques minutes en lissant les apports solaires (nuage/éclaircie) pour éviter les à-coups du chauffage. Mais il peut aussi être de plusieurs heures, notamment en été où il peut emmagasiner le froid de la nuit pour le restituer la journée et éviter que le bâtiment ne monte trop en température.

dephasage avec une forte inertie Exemple de déphasage en été avec une forte inertie

Sur cet exemple, on voit bien que les variations de la température extérieure sont lissée (inertie) et qu'en plus, les pics sont différés dans le temps (déphasage).

conclusion

L'inertie thermique et le déphasage requièrent une attention particulière puisqu'ils influent directement sur les consommations de chauffage et éventuellement de la climatisation. A noter que l'inertie joue un rôle important dans la réglementation thermique 2005 et 2012 et qu'il est ainsi difficile d'obtenir le label BBC avec une maison à ossature bois qui ne possède aucune inertie.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 31.01.13

Bonjour,
Tout dépend de l'état de votre isolation intérieure. Cependant, 10cm n'étant pas énorme et compte-tenu qu'elle a sans doute quelques années un doublage par l'extérieur peut être envisagé. Cependant, je vous conseillerai de mettre, si vous le pouvez, plus que 100mm, au cas où vous enlèveriez l'isolant intérieur un jour (ce qui serait presque l'idéal)...

malliere le 30.01.13

Je possède une maison en parpaings de 200mm doublés en intérieur de 100mm de laine de verre (mmurs). Est judicieux d'apporter un doublage isolant par l'extérieur avec 100 mm de polystirène (inertie) ?
Remonter