Conseils Thermiques

qu'est-ce que la puissance électrique active, réactive, apparente?

le courant alternatif

sinusoide courant alternatif Commençons en douceur avec le courant alternatif, qui alimente nos prises électriques, et qui peut être représenté par un sinusoïde. La fréquence est de 50Hz (en France) et 60Hz aux Etats-Unis, cela explique pourquoi les consoles de jeux notamment, propose les deux types de fréquences lors de la première utilisation. Cela veut donc dire qu'il y a 50 oscillations en 1 secondes, soit une toutes les 20 millisecondes.

sinusoides dephaséesUne notion très importante et qui nous intéresse particulièrement ici, est le déphasage, noter φ (ou ϕ)(phi). C'est le décalage la tension et l'intensité. A noter que selon le type d'appareils électriques (résistif, inductif, capacitif), les déphasages sont différents.

les puissances : apparente, active, réactive

Le triangle des puissances

triangle des puissancesMaintenant que nous avons vu succintement de quoi était composé le courant alternatif, passons aux puissances, puisque c'est bien l'objet de cet article. Il y a donc 3 puissances différentes, que nous verrons plus en détails un peu plus tard, à savoir la puissance apparente, active et réactive. Elles sont toutes trois liées par le triangle des puissances.

La puissance apparente

La puissance apparente, est en tarif bleu (et tarif jaune), la puissance comptabilisée par le compteur EDF. Sur les factures EDF, même si les consommations sont notées en "energie active", c'est pourtant bien de l'énergie apparente consommée dans il s'agit. Elle se calcule comme suit : S=U.I S = Puissance apparente (VA) (homogène à des Watts)
U = Tension (V)
I = Intensité (A)

La puissance apparente est l'hypothénuse du triangle des puissances. On peut donc, grâce à ce bon vieux Pythagore, la calculer à partir des deux autres puissances : S=√(P²+Q²) S = Puissance apparente (VA) (Volt-Ampère)
P = Puissance active (W)
Q = Puissance réactive (VAR)

La puissance active

La puissance active est la puissance qui va provoquer un mouvement, on pourrait la qualifier d'"utile". Elle est souvent confondue avec la puissance apparente. Elle représente, en particulier dans les habitations, la majorité de l'énergie consommée. P=U.I.cos φ P = Puissance actve (W)
U = Tension (V)
I = Intensité (A)
φ = déphasage (°)

La puissance réactive

La puissance réactive est beaucoup moins connue et est plus complexe à aborder. En effet, ce n'est pas une puissance à proprement parler puisque l'on ne peut pas en tirer un "travail". Cependant, elle est nécessaire dans de nombreux systèmes, notamment dans tous ceux qui sont équipés d'un bobinage. Parmi eux, on peut noter les moteurs tournants évidemment, mais aussi les appareils de froid, certains composants informatiques, etc... Les appareils purement résistifs, dont les convecteurs se rapprochent le plus, sont les seuls à ne pas consommer d'énergie réactive. Cette puissance réactive peut être compensée par des batteries de condensateurs qui ont la propriété de pouvoir fournir de l'énergie réactive au système en ayant besoin. On en parlera plus en détail dans un prochain article. Q=U.I.sin φ Q = Puissance réactive (VAR) (Volt-Ampère Réactif)
U = Tension (V)
I = Intensité (A)
φ = déphasage (°)

conclusion

La puissance réactive est plus abstraite que la puissance active, mais le fait qu'elle puisse être compensée peut offrir un voie d'économie d'énergie et donc d'une baisse de la facture d'électricité. On en reparlera très prochainement en présentant les systèmes qui permettent justement de compenser l'énergie réactive.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 09.05.13

Bonjour,

Pour résumer l'ecobox peut être rentable si et seulement il y a une forte présence de moteurs tournants (asynchrones) sans système de compensation de l'énergie réactive (batterie de condensateur) et n'influera économiquement que sur la puissance souscrite.

On parle de l'écobox ici.

MADAGASCAR le 30.04.13

compte tenu de vos explications, est-ce qu'une entreprise que l'ecobox est-il bénéfique pour une société qui exploite des chambres froide? Les centres hospitaliers sont-ils des clients potentiels ?

chikhaoui le 06.04.13

merci pour tous ses information

Benjamin (Admin) le 18.10.12

Bonjour,
Je vous ai contacté par mail pour avoir plus de précision concernant votre problème.

konbigho le 17.10.12

aider_moi à faire des calculs sur énergie active et réactive
Remonter