Conseils Thermiques

conversion énergie primaire - énergie finale, explication du facteur 2,58

pourquoi convertir?

Energie primaire

L'énergie primaire est l'énergie contenue dans les ressources naturelles, avant une éventuelle transformation. Le fioul ou le gaz sont des exemples d'énergie primaire. L'énergie finale est l'énergie utilisée par le consommateur, c'est-à-dire après transformation des ressources en énergie et après le transport. Le but de tout rapporter en énergie primaire est de pouvoir mieux comparer les consommations d'énergies des différents types d'énergie. Cela est particulièrement important, notamment pour la réglementation thermique qui doit être égale pour tous les types d'énergie

les conversions

La conversion pour l'électricité, un facteur 2,58

L'électricité est l'énergie la plus utilisé en France (environ 42% des consommations totales). Mais c'est aussi l'énergie qui nécessite le plus de transformation. Actuellement, en France, un facteur de 2,58 est utilisé. Cela signifie qu'un 1kWhEF=2,58kWhEP. Nous allons maintenant voir comment a été calculé ce coefficient.

Voici d'abord le "mix" énergétique de la production d'électricité ainsi que le rendement de chaque solution.

Type d'énergie Rendement (%) Part de la production (%)
Nucléaire 33 75
Energies renouvelables 100 15
Energies fossiles 38 10

Il faut ensuite faire un simple calcul de proportionnalité pour trouver un rendement de 43,5% ce qui correspondrait à un coefficient de 2,32. Nous ne sommes pas encore à 2,58. En effet, nous n'avons pris que le rendement des centrales. Il faut aussi prendre en compte les pertes sur le réseau. Si RTE estime les pertes (en énergie primaire) sur les lignes hautes (et très hautes) tensions à 3%, les pertes seraient plus de l'ordre de 5 à 7% (les pertes augmentent en basse tension et les transformateurs ont eux aussi un rendement de transformation). En prenant des pertes en ligne à 5%, cela fait un rendement global de 38,5%, ce qui donne un coefficient de 2,59. CQFD.

Les autres conversions

Toutes les autres conversions sont de 1. En effet, il n'y a pas de transformation pour les autres énergies (pétrole, gaz, bois) et comme le transport ou encore l'extraction ne sont pas (encore...) comptabilisés (il faudra demander au papa noël et être vraiment sage en 2012, mais même avec ça je ne pense pas que ça fonctionnera...) la conversion est de 1 pour 1.

A noter que le bois-énergie bénéficiait d'un rendement de conversion avantageux de 0,6 pour les labels BBC, cependant, pour la RT 2005 et la future RT 2012, le rendement sera bien de 1.

conclusion

Les conversions énergie primaire/finale permettent de pouvoir mieux comparer 2 installations utilisant deux sources d'énergie différente. Cependant, les conversions sont toujours attaquables et font l'objet de lobbyings très importants à chaque décision devant les établir.

On peut aussi noter que la RT 2005 ne pénalisait pas énormément l'électricité malgré le coefficient important puisque la référence était aussi calculée avec de l'électricité quand c'était le cas. Cependant, la nouveauté de la RT 2012 est la mise en place d'une valeur fixe de consommations maximales. Ainsi, elle imposera (avec un coefficient selon les zones climatiques) des consommations maximales de 50kWhEP(m²SHONRT/an). Si vous avez bien suivi cet article, vous comprendrez alors que les consommations d'électricité ne devront pas dépasser 20kWhEF/(m²SHONRT.an)!

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

Benjamin (Admin) le 07.09.13

Bonjour,
Il est impossible de répondre à cette question puisqu'il faudrait pouvoir connaître le calcul exact qui a été réalisé pour calculer les autres conversions. On peut par exemple que tout a été abaissé de 0,1 point pour que certains types d'énergie (la plupart en réalité) est un coefficient de 1. De plus, il existe de très nombreux types de réseaux de chaleur et la température et la pression du réseau (mais aussi les fuites quant il y en a...) peuvent faire varier les pertes de manière très sensibles.

Alain le 27.08.13

Bonjour,
Que pensez-vous des réseaux de chaleur??
Pas de coef, donc pas de prise en compte des pertes des réseaux.
A combien en moyenne estimeriez-vous ces pertes si elles étaient prises en compte pour les DPE.
Alain du site www/le-coin-énergie.com

Benjamin (Admin) le 18.01.13

Bonjour,
Est-ce que les gaziers sont de meilleurs lobbying? Peut-être...
Le calcul que j'ai fait est théorique, ou plus précisément "publique".
En effet, Il est possible par exemple que l'électricité est en réalité un facteur 3 (recommandation de l'association négawatt par exemple) et le gaz un facteur 1,5. Mais vu les pressions, il a été choisit de tout descendre d'un demi-point pour ne pas trop les pénaliser face aux autres énergies.
Ce n'est évidemment qu'une hypothèse mais malheureusement, il est difficile de faire autrement tant les véritables informations sont obscures...

JMBD le 17.01.13

Merci pour cet article très clair, je sais maintenant d'où vient le 2,58.

Une question. Vous expliquez que dans le cas de l'électricté, on prend en compte les pertes sur le transport évaluées à environ 5% par RTE et qu'on ne les prend pas en compte pour le pétrole, gaz et bois. Or a minima pour le gaz, les pertes sont a priori non négligeables. J'ai entendu un chiffre de l'ordre de 20 % pour le transport par méthanier (il faut refroidir le gaz et éviter que la pression monte trop dans les réservoirs)auxquelles il faut ajouter les fuites sur le réseau dont je n'ai aucune idée de l'ordre de grandeur mais qui existent puisque on en entend parler (heureusement c'est très rare) au 20h00 mais uniquement pour celles qui conduisent à une explosion touchant des personnes. Savez vous pourquoi cette dissymétrie, est-ce simplement parce que les gaziers sont meilleurs en lobbying que les électriciens? ou il y a-t-il à votre connaissance une autre raison?

Merci encore pour votre article

Marionrbqt le 16.01.13

Très bon article. Merci pour ces explications qui pour une fois me semblent claires.

Benjamin (Admin) le 09.11.12

Bonjour,
Cela peut paraître quelque peu invraisemblable effectivement... Mais cela s'explique très simplement avec le facteur de conversion et le mode de calcul de la RT 2005 qui ne prenait justement pas en compte ce facteur...
Si vous souhaitez attaquer quelqu'un en justice, alors ce sera tous les lobby de l'électricité qui ont fait que la RT 2005 soit calculée sur la base de l'énergie finale...Mais ça risque d'être dur! A savoir que ces mêmes lobby ont quand même perdu une grande bataille avec la RT 2012 qui se base elle sur l'énergie primaire...
Donc malheureusement, pas grand chose à faire, votre étiquette énergétique sera toujours assez mauvaise... Cependant, votre maison, si l'on résonne uniquement en énergie finale, c'est-à-dire ce que paye le consommateur, est tout de même assez performante...

Bert le 09.11.12

Bonsoir, J'ai fais construire une maison en 2010 sous RT2005. Quel performance energetique suis je en droit d'attendre (D,E voir F). Apres la 1ere facture 14000kwh en chauffant a 19°C pour 100m2, j'ai calule F, ce qui me semble inacceptable, voir juridiquement reprehensible. Merci de votre reponse

cat le 27.03.12

merci beaucoup pour votre réponse

Admin le 24.03.12

Bonjour,
Le facteur de conversion est de 2,58 pour TOUS les équipements électriques. L'ECS thermodynamique en fait partie donc il faut aussi multiplier les consommations par 2,58.
Cependant, le COP de l'ECS thermo (et des PAC d'une manière générale) compensent ce facteur de conversion.
Ainsi, considérons un ballon d'eau chaude sanitaire de 3000W.
  • Au gaz : 3000W d'énergie finale, 3000W d'énergie primaire
  • A l'électricité (classique) : 3000W d'énergie finale, 7740W d'énergie primaire
  • A l'électricité (thermodynamique), COP de 2 : 3000W d'énergie finale, 3870W d'énergie primaire

cat le 23.03.12

quel est le coefficient de conversion pour l'eau chaude produite par ballon thermodynamique?? merci par avance
Remonter