Conseils Thermiques

comparatif des différents types d'ampoules : à incandescence, fluocompactes (basse consommation), halogènes, led

l'avis de la rédaction

Il est évident que les ampoules à incandescence et halogènes sont obsolètes vu les durées de vie des autres ampoules. Cependant, les LED ont toujours un coût élevé et n'arrive donc pas à contrer l'expansion des ampoules fluo-compactes (basse consommation) malgré leur résistance aux marches/arrêts et une durée de vie qui se comptent en dizaines d'années. Dans les deux cas, des risques pour la santé existent mais peuvent être évités en majorité dès l'achat.

pourquoi éclairer ?

Eclairer, c'est pouvoir apporter une source lumineuse où il n'y en a pas. Bon jusque là, tout le monde suit? Mais au-delà de cette question qui paraît simple il faut surtout se demander comment pourrais-je me passer d'un éclairage et le cas échéant, quel est le plus approprié?

Limiter les besoins en éclairage

Pour éviter au maximum d'éclairer, il faut tout d'abord bien penser la maison en optimisant les apports solaires (qui limitent aussi les consommations de chauffage). Une bonne exposition de la maison et une vue dégagée peuvent en effet vous apporter plus de luminosité. De plus, des pièces avec des couleurs claires et non-surchargées en meubles pourront permettre d'éviter d'éclairer.

Eclairer selon l'usage

Vu les nombreuses technologies d'ampoule disponibles aujourd'hui sur le marché, il est possible de choisir la bonne technologie selon l'usage de la pièce. Classiquement, on distingue les pièces où l'on reste plus de 15 minutes (salon, cuisine, chambre, bureau, etc...) des autres (WC, couloirs, escaliers).

Bien entretenir les équipements

Veillez également à bien choisir vos abat-jours, plus ils sont claires, plus ils reflèteront la lumière et augmenteront d'autant la luminosité. De plus, pensez à les dépoussiérer régulièrement, tout comme les ampoules elles-mêmes.

les ampoules à incandescence classiques

L'obsolescence programmée

lampe à incandescence classiqueLes ampoules à incandescence sont les plus répandues dans le monde et en France. En effet, depuis, le début du siècle dernier (invention en 1906 par Carl Auer von Welsbach ) et jusqu'à la fin des années 80, l'ampoule à incandescence à filament de tungstène était pratiquement la seule disponible. Beaucoup à l'heure actuelle parle de l'obsolescence programmée (qui existe sur la majorité des appareils électriques) qui consistent à brider intentionnellement la durée de vie d'un appareil pour que le consommateur en rachète plus souvent. Appliquée aux ampoules à incandescence, l'obsolescence programmée induit une durée de vie très faible (environ 1000h). Cependant, cette théorie n'est pas vraie, du moins pas au détriment du consommateur :

Pour comprendre cette réfutation de la théorie de l'obsolescence programmée, il faut partir des équations reliant consommation, luminosité et durée de vie des ampoules. Soit une lampe conçue pour être utilisée dans une certaine plage de tension. En fonction de la tension d'alimentation U réellement appliquée à l'ampoule, on obtient :
  • que la luminosité est proportionnelle à U3,5,
  • que la puissance électrique (la consommation d'énergie) est proportionnelle à U1,6,
  • que la durée de vie est proportionnelle à U − 16.
Ce qui signifie que si on réduit la tension de 18 % (ou, inversement, si on conçoit la lampe pour une tension supérieure à la tension disponible) on multiplie la durée de vie par 24. En contrepartie, la luminosité est diminuée de moitié et il faut donc deux lampes pour obtenir le même éclairage. Certes, la consommation de chaque lampe est plus réduite, mais au final, il faut 45 % d'énergie en plus pour obtenir la même luminosité.
Le coût de l'énergie utilisée pour faire fonctionner la lampe étant largement supérieur à celui de son remplacement toutes les 1000 heures, il s'agit d'un compromis favorable au consommateur, où la réduction de la consommation énergétique a été privilégiée sur la durée de vie du produit. (source Wikipédia)

La sublimation du tungstène

Le falement de tungstène est porté à une température très élevée. Cela va provoquer une sublimation (passe de l'état solide à l'état vapeur) du tungstène en réduisant ainsi l'épaisseur du filament à sa durée de vie. De plus, cette vapeur ainsi produite va se déposer sur les parois de l'ampoule et ainsi opacifier celle-ci ce qui diminuera l'efficacité lumineuse.

Des pertes de chaleur importantes

La technologie de l'incandescence repose sur le fait que tout corps rayonne différent selon la température à laquelle il est. Le tungstène est porté à une température élevée (2800K soit 2527°C) qui le fait rayonner dans le spectre du visible pour l'oeil humain et donc émettre de la lumière. Cette température induit inévitablement des pertes de chaleur, on estime en effet que 5% de l'énergie absorbée est restituée en lumière, le reste l'étant en chaleur. Cela en fait un des principaux défauts de cette technologie. Cependant, on peut nuancer cela par le fait que les ampoules sont allumées la plupart du temps en période de chauffe et donc la chaleur dégagée par l'ampoule sert (en partie) de chauffage. Cependant, comme l'air chaud à tendance à monter, cela n'est valable que dans le cas où la maison a un étage. Le cas échéant, la majorité de la chaleur montera directement vers le toit sans avoir le temps de réchauffer l'air de la pièce.

Les ampoules retirées de la vente

sold outL'Union Européenne a fixé un abandon des ampoules à incandescence classiques progressifs. Le calendrier des abandons se déroule comme suit :

Il faut noter que l'UE n'est pas la seule a avoir effectué cette démarche puisque les Etats-Unis et le Canada qui sont 2 des 3 plus gros pollueurs (en termes de rejets de gaz à effet de serre) ont aussi instauré cette démarche

Avantages des lampes à incandescence classiques

Inconvénients des lampes à incandescence classiques

les ampoules à incandescence halogènes

Fonctionnement des ampoules halogènes

lampe à incandescence classiqueComme dans une ampoule à incandescence classique, c'est un filament de tungstène qui est porté à haute température pour rayonner dans le visible et produire de la lumière. Cependant, les gaz halogénés (classiquement de l'iode ou du bromure) contenus dans l'ampoule vont empêcher la sublimation du filament ce qui va augmenter sensiblement la durée de vie (environ 2 fois plus importante que celle du lampe à incandescence classique). De plus, en évitant la sublimation, il n'y aura pas (ou moins et moins rapidement) de vapeurs de tungstène qui se déposeront sur les parois.

Avantages des lampes à incandescence au tungstène

Inconvénients des lampes à incandescence au tungstène

les ampoules fluocompactes - basse consommation

photo d'une ampoule fluo-compacteLes ampoules fluocompactes - fluorescentes et compactes - fonctionnent sur le même principe qu'un tube fluorescent appelé aussi "fluo" ou "tube néon", c'est en effet un tube fluorescent qui est replié sur lui-même. Ces ampoules captent aujourd'hui l'attention de tous à la fois pour leurs bonnes capacités d'éclairage et leurs "basses consommation" mais aussi sur les polémiques et risques sanitaires présumés qui les accompagnent : pollution au mercure, production d'un champ magnétique, etc... Nous faisons le point.

Fonctionnement

Un ballaste électronique (qui permet de produire au décharge importante au démarrage et de réguler la tension ensuite) provoque une décharge électrique importante. Celle-ci va alors ioniser (créer un champ magnétique) les gaz contenus dans l'ampoule (argon et vapeur de mercure à basse pression). Cela va alors créer des rayonnements ultraviolets, donc invisibles à l'oeil nu. La poussière fluorescente à la surface de l'ampoule (poudre de béryllium) va alors convertir ces rayonnements ultraviolets en rayonnement visible (lumière).

Le risque d'intoxication au mercure

Les ampoules fluocompactes contiennent des vapeurs de mercure, 1 à 25mg (20 à 30mg dans les tubes fluo). Le mercure n'est pas dangereux lorsqu'il est à l'intérieur de l'ampoule. Cependant, en cas de casse il faut prendre quelques précautions.

Les ondes électromagnétiques

lampe de chevetC'est reconnu, les ampoules fluocompactes produisent une importante quantité d'ondes électromagnétiques notamment au démarrage. Il est donc recommandé d'être à plus d'1 ou 2m de l'ampoule lors de son démarrage. Il est ainsi conseillé de ne pas mettre de telles ampoules comme lampe de chevet notamment.

Les rayonnements UV

Certains anti-ampoules fluocompactes, invoquent le fait que ces ampoules produisent des rayons UV, qui sont dangereux pour la santé (cancer de la peau) et pour la vision (DMLA: Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) notamment pour les enfants (rétine non encore jaunie). Cependant, la poudre fluorescente a justement pour rôle de transformer les rayons UV produits par l'ionisation des gaz en lumière visible. Les rayons UV sont donc absorbés en quasi-totalité et le risque sanitaire du aux rayonnements UV est très limité.

L'éclairage urbain

A l'heure actuelle, les ampoules fluocompactes (fonctionnement légèrement différent) sont très utilisées pour l'éclairage des villes. Cependant, d'autres technologies sont beaucoup plus performantes pour les puissances mises en jeu (125W au minimum). Beaucoup de villes mettent donc en place des lampes SHP (Sodium Haute Pression) qui diminuent de plus de 40% les consommations tout en augmentant par 2 ou 3 la durée de vie. Le seul inconvénient des lampes SHP est l'indice des couleurs qui est très mauvais (lumière jaune).

Avantages des ampoules fluocompactes

Inconvénients des ampoules fluocompactes

les led (ou del)

Fonctionnement des LED

Ampoule ledLes LED (Light Emitting Diode) - DEL en français (Diode ElectroLuminescente) - ont de multiples applications et sont donc présentes dans la majorité des équipements électroniques. Le fonctionnement est toujours le même mais reste assez complexe. Sachez juste que c'est lors du déplacement d'électrons entre deux semi-conducteurs que de la lumière va être émise (selon le type de conducteur). Le principe est d'ailleurs très proche du fonctionnement d'un panneau photovoltaïque (inversé).

Les risques pour la vision

Ampoule led apparentesLe principal risque pour la santé que peut provoquer la technologie LED est sur la vision. Ainsi, il ne faut utiliser que les ampoules qui ne laissent pas voir les LED apparentes. En effet, certaines LED produisent une lumière légèrement bleutée, celle-ci peut aggraver les DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) ainsi qu'induirent des problèmes de vision pour les jeunes enfants si les expositions sont prolongées (car ils n'ont pas la rétine jaunie qui protège ensuite de ce type de rayonnement). De plus, il faut limiter au maximum l'éblouissement, dans le cas contraire, la pupille pourrait se dilater à tort (puisqu'il ne fait pas sombre) et ne plus jouer son rôle de filtre à lumière.

Vous pouvez trouver la liste des recommandations faites par l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) relatif aux led ici

Avantages des LED

Inconvénients des LED

Test Ampoule LED

Vous pouvez trouver un test d'une ampoule LED 12W ici.

comparatifs et équivalences des ampoules à incandescence vs. halogène vs. basse consommation vs. led


comparatif et équivalence des ampoules à incandescence, basse consommation, halogènes et à LED.png

Vous pouvez télécharger le fichier excel de base ici (version Excel 2007/2010) ou ici (autres versions) pour pouvoir effectuer les modifications et calculer un temps de retour sur investissement le plus proche de votre projet.

EDIT : Prix moyens modifiés le 01/12/12

La lampe à incandescence classique, la mauvaise élève

On peut le voir grâce à ce comparatif, toutes les types d'ampoules sont rentables comparés aux ampoules à incandescence classiques et ce pour toutes les puissances en dépit des coûts d'achat plus élevés. On peut voir également que les temps de retour sur investissement sont tout à fait correct (inférieurs à 10 ans, même pour les LED), même pour une utilisation d'une seule heure par jour. A noter que le comparatif a été réalisé avec des prix moyens et des performances minimum.

choisir son ampoule

Vous l'avez compris, il existe de très nombreux modèles d'ampoule. Cependant, seuls quelques-uns sont déterminants et doivent être connus, si ceux-ci ne sont pas précisés, passez votre chemin.

conclusion

Il est évident que les ampoules à incandescence et halogènes sont obsolètes vu les durées de vie des autres ampoules. Cependant, les LED ont toujours un coût élevé et n'arrive donc pas à contrer l'expansion des ampoules fluo-compactes (basse consommation) malgré leur résistance aux marches/arrêts et une durée de vie qui se comptent en dizaines d'années. Dans les deux cas, des risques pour la santé existent mais peuvent être évités en majorité dès l'achat.

si vous aimez, partagez !

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter flux rss

laisser un commentaire ou une question










Voulez-vous être averti par mail lors d'une réponse à ce commentaire?
Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?
* Champs obligatoires

commentaires et questions

jy31 le 12.07.13

Bonjour,
Cet article est intéressant, cependant je regrette qu'aucun des articles que j'ai pu lire sur le sujet ne prennent en compte la fabrication et le recyclage des ampoules (chose très difficile prendre en compte!).

Je ne serai pas surpris qu'une analyse complète montre que l'ampoule à LED reste la moins pire des solutions d'éclairage, mais qu'elle est loin d'être la solution miraculeuse à laquelle une analyse de son impact chez le consommateur uniquement peut nous faire croire.

Benjamin (Admin) le 14.06.13

Bonjour,
Oui car les calculs ont été réalisé pour une durée moyenne de 1h par jour d'utilisation de l'ampoule soit 365h par an.

tahar le 04.06.13

bonjour!
est ce que votre calcul sur la durée de la vie de l'ampoule (heures de vie divisé par 365) est juste?

jojo le 09.04.13

Bonjour.

Dans ce cas-là, l'expression "obsolescence programmée" ne veut rien dire ! Expression à la mode. Je me demande si ceux qui disent ça savent ce que cela veut dire exactement ??
La bonne expression serait "mise en panne programmée". Quelque chose d'obsolète fonctionne toujours très bien ... Chez moi j'ai un petit poste à transistors Optalix d'environ 50 ans, bien qu'il soit obsolète (pas de FM), il fonctionne parfaitement ...

L'interdiction des lampes à incandescence est une grosse fumisterie pour faire vendre des lampes fluocompactes très dangereuses et qui durent très peu de temps ...
Pour exemple, un tube fluorescent classique de 36 watts sur sa réglette et son starter vaut dans les 5 Euros. Le tube, en utilisation normale dure environ 20 ans ... Un tube neuf vaut ... 1 Euro !! Si c'est le starter qui tombe en panne, c'est à dire très rarement, c'est aussi 1 Euros. Dans les lampes fluocompactes, le starter est électronique et ne se change pas. Le tube non plus ne se change pas ... bénéfice net pour les amis de notre ancien ministre de l'écologie ... Sans oublier le mercure contenu à l'intérieur qui est plutôt dangereux pour la santé. Il y a quelques années, les thermomètres à mercure ont été interdits, justement à cause de cette dangerosité !! Ces lampes-là sont des gros générateurs de parasites et diverses ondes qui peuvent avoir une influence néfaste sur la santé de certaines personnes. Les vrais tubes fluos sont aussi des sources de parasites mais bien moindres car la réglette les supportant est en métal, donc cela fait une sorte de blindage.
Il y a quelques mois, je ne sais plus où j'ai lu que ces tubes fluo, les 36 watts et supérieurs, allaient aussi être supprimés car ils consomment trop ... 36 watts avec une équivalence de 100 à 120 watts à incandescence, c'est sûr que ça consomme trop !!
Par contre, on encourage à acheter des lampes halogènes dites "économiques" !! Pour exemple, une lampe halogène "économique" de 42 watts éclaire comme une lampe à incandescence de 55 watts ... Elle consomme 6 watts de plus qu'un tube fluo et éclaire deux fois moins et, surtout, coûte au moins trois fois plus qu'un tube lorsqu'il faut la remplacer ... Encore une preuve que les économies d'énergie ne sont qu'un prétexte pour VENDRE (idem pour les éthylotests made in France …) du matériel moins performant et bien plus cher ...
Un lot de deux lampes à incandescence valait 1 Euro. Comment faire un gros bénéfice avec ça ??
De plus, l’hiver, ces bonnes vieilles lampes chauffaient un peu la pièce où elles étaient utilisées. Bien sûr, pas grand-chose, mais le thermostat de la chaudière et/ou des radiateur baissaient un peu la température en proportion … Donc depuis qu’on utilise les lampes à « économie d’énergie » on consomme un peu plus de gaz ou de fuel ou autre carburant … Ils ne vont pas me faire croire qu’ils n’ont pas demandé à des ingénieurs hautement qualifiés de faire un bilan sur l’utilisation de ces lampes « économiques » avant de nous pondre une telle loi ???????

L’art de nous prendre pour des vaches à lait !!!

Passons aux ampoules à Leds, c’est « moins pire » que les fluocompactes. Elles grillent rarement sauf pour les modèles made in China presque gratuits qu’on trouve sur Ebay en import direct de Hong-Kong.
5 watts à Leds équivaut à environ 40 watts à incandescence mais ce n’est pas parfait quand même. Ces lampes-là n’éclairent pas parfaitement. Il y a pas mal de zones d’ombres. Ne faut jamais croire les descriptions sur les sites qui en vendent. Souvent on lit 5 watts, équivalent à 60 ou 70 watts à incandescence, surtout quand ce n’est pas plus cher qu’une lampe à Led du genre 5 watts qui remplace 40 watts.
Ces lampes-là chauffent très peu et du coup il faut que le chauffage donne un peu plus ! L’un dans l’autre je ne pense pas qu’on puisse faire des économies avec les Leds (idem aux fluocompactes) sauf sur la durée, car elles durent bien plus longtemps que les fluocompactes hautement dangereuses. J’ai déjà fallis avoir le feu chez moi avec une fluocompacte qui se consumait discrètement … une autre, à l’allumage, avait carrément explosé. Le tube pendait au bout de son culot !
Par contre, pour les personnes pouvant installer de petits panneaux solaires chez eux, l’achat de lampes à Leds 12 volts serait très rentable.
J’oubliais, les lampes à Leds sont dangereuses si on les regarde fixement. Ca bousille les yeux, surtout celles qui sont biens blanches. A ne surtout pas mettre dans une chambre de gamin, sauf à la mettre dans un globe ou autre protection.


Tout ce qui précède est en connaissance de cause. Utilisation de tubes fluos classiques durant plusieurs décennies, de lampes fluocompactes durant 11 ans et de lampes à Leds depuis plus de trois ans. Sans oublier que depuis tout gamin (ça fait loin ça, les années 1970 !) j’ai expérimenté et utilisé des Leds dans des montages électroniques.

Salut à tous !

Monique-Jeanne le 12.03.13

Un travail remarquable et qui éclaire le problème de l'éclairage. J'en sais maintenant un peu plus. Un regret cependant : je n'ai pas trouvé dans vos tableaux comparatifs la valeur lm/W dont vous dires que c'est la caractéristique à comparer.Par ailleurs j'ai acheté une lampe halogène basse consommation de 77 W. Cela représente quoi ? Un grand merci.

Sylvain le 07.03.13

Enfin un article de synthèse sérieux. Bravo. Excellent extrait sur durée vie ampoules
Seul point qui manque un petit peu : la qualité de la lumière, ou l irc qui lui est en faveur des ampoules halo/incan serait le premier critère, la température le second,

Luciole le 23.01.13

Merci beaucoup pour votre réponse claire !
Effectivement, il vaut mieux se passer de variateurs.

Benjamin (Admin) le 23.01.13

Bonjour,
Oui, la consommation électrique varie lorsque l'on a un variateur. Cependant, cette variation n'est absolument pas proportionnelle au flux lumineux. Exemple
100% flux lumineux --> 100% puissance électrique nominale
50% flux lumineux --> 70% puissance électrique nominale
Ces chiffres ne servent qu'à illustrer.
De plus, utiliser un variateur diminue la durée de vie de l'ampoule.

Pour la question des dimmables, ce sont des LED compatibles avec des variateurs. Mais ces derniers ne doivent donc être utilisés qu'à des fins de confort.

Luciole le 22.01.13

Bonjour,
Merci beaucoup pour toutes ces explications !
Voudriez-vous me dire si c'est vrai que la lumière tamisée d'un halogène ou sa pleine puissance consomment la même énergie ? Qu'il ne sert à rien de baisser la lumière, on ne fait aucune économie. On me répond de façon contradictoire, je ne sais que penser.
Les LED "dimmable" sont-ils aussi économiques que les autres LED ?
Merci d'avance et meilleures salutations.

soleil le 12.01.13

Pas d'accord : une ampoule qui ne chauffe pas n'est pas chaleureuse, nous sommes aussi des animaux et nous avons besoin d'avoir un substitut de soleil au coeur de l'hiver. Les LED me laissent totalement froid et en plus on ne peut pas les regarder dans les yeux (alors que les filaments incandescents, oui, et quand on ferme es paupières on les voit en négatif). Laissez nous rêver, sinon nous mourrons !

Robert le 09.01.13

^_^

Benjamin (Admin) le 03.01.13

Bonjour,
Vous trouverez votre réponse avec mes messages précédents.
En complément, mettre la chaleur dégagée par les ampoules classiques comme un avantage est pour moi à non sens. En effet, il faut d'abord penser aux risques de brûlures voire d'incendie provoqués par se dégagement de chaleur excessive.
De plus, comme je l'ai dis juste avant, une ampoule sert à éclairer et non pas à chauffer.

toucane le 30.12.12

Pourquoi est-ce que dans les avantages des lampes à incandescence classique ou dans les desavantages des lampes "à économie" d'énergie, ne parle t-on pas de la chaleur dégagée par les premières ? C'est à dire que si elles chauffent (pour quelqu'un qui possède un chauffage électrique), c'est aussi autant de moins que ne donnera pas le radiateur électrique, ou inversement avec une lampe à économie d'énergie il faut compenser, ce qui en fait revient au même du point de vue cout ? Juste cela pourrait améliorer la consommation l'été mais les jours sont plus longs alors ...
L'empreinte carbonne est beaucoup plus élevée pour les lampes à économie d'énergie, surtout quand elles sont faites en Chine (qui ne respectent pas beaucoup la nature )!!!
Leur fabrication consomment beaucoup de produits pour les semi-conducteurs qui viendront à manquer dans les années qui viennent !!!
Les lampes classiques étaient pour une grande partie fabriquées en Europe, donc, ce sont des emplois qui partent !!!
Alors, vu, ce qui étaient écrits au dessus et ce qui vient d'être ajouté, obsolète les lampes à filaments classiques ? Surement pas §
Merci de me répondre
FR

Benjamin (Admin) le 30.12.12

Bonjour,
Au-delà de croire ou ne pas croire, je pense surtout qu'il faut prendre le risque...
Il ne faut pas forcément changer tous ces luminaires pour des LED d'un coup mais laisser la porte à une nouvelle technologie notamment là où il y a des puissances importantes.
Je reste surtout dans l'idée qu'une ampoule est faite pour éclairer et non pas pour chauffer. Alors oui, les besoins en chauffage vont peut-être légèrement augmenter, mais c'est son rôle.
On peut également rappeler que l'éclairage participe de manière significative aux pics de consommation électrique et donc que la diminution de la puissance électrique appelée par le biais des LED pourraient influer sur ces pics de manière positive.

gaston87 le 28.12.12

merci pour cet échange et votre courtoisie, je reste persuadé que ce n'est pas une si bonne opération que ça, mais je pense que vous étes convaincu du contraire! vous étes croyant et moi non croyant.
meilleurs voeux pour 2013.

Benjamin (Admin) le 27.12.12

Bonjour,
Il convient tout d'abord de préciser que votre calcul a été fait sur la base de 12 ampoules de 100W allumées pendant 1h/j.
Effectivement, votre calcul est correct mais incomplet. En effet, les ampoules ne fonctionnent pas toujours lorsqu'il y a un besoin de chauffage, notamment en demi-saison ou dans certaines pièces qui nécessitent un éclairage moins dépendant de la lumière extérieure(exemple : bureau). Il faut aussi penser que les ampoules ne sont généralement pas placées pour être véritablement efficaces thermiquement (la stratification de l'air ainsi que les différents types d'échanges thermiques par exemple, ne permettent pas d'affirmer que les 95W de chaleur d'une ampoule compenseront 95W de déperditions). 250kWh me paraît donc être un peu optimiste (ou pessimiste selon d'où l'on regarde).
Dans tous les cas, en considérant votre exemple, si l'on remplace toutes ces ampoules par des ampoules LED de 10W, cela fait une économie de 394kWh/an, soit presque 150kWh si l'on estime que la totalité des pertes de chaleur des ampoules incandescences sont efficaces.

gaston87 le 27.12.12

c'est tout béte.
une maison avec 12 ampoules de 100w consomme: 36.5x12
= 438 kwh/an . on divise par 365 jours, on obtient 1.2 kwh / j. on multiplie par le nombre de jour de chauffage dans l'année soit 220 jx1.2 = 264 kwh.
le rendement étant de 95 % en chaleur, on obtient 264x0.95 = 250 kwh .
je ne dis pas qu'en ressent cette chaleur, je dis qu'un autre appareil de chauffage va le produire pour compenser son absence à déperditions identiques.

Benjamin (Admin) le 23.12.12

Bonjour,
J'aimerai connaître votre calcul pour déterminer les apports de chaleur dus aux ampoules... Ce n'est en tout cas certainement pas 250kWh!
De plus, comme je l'ai dit précédemment, c'est chaleur n'est pas "efficace" puisqu'elle ne "descendra" jamais réchauffée la pièce.
Pour la durée de vie, peut-être faut-il tout simplement prendre le risque en sachant que le TRI est généralement inférieur à 10 ans...

gaston87 le 23.12.12

mon sceptissisme n'est pas du tout technique, mais agiter des durées de vie irréelles, n'est ce pas tromper le consommateur naïf?? n'est ce pas imputer un cout économique peu crédible pour la led?? soyons sincéres, c'est bon pour la croissance, il est parfois de bon ton que l'économie se marie avec l'écologie dopée par des interdictions politiques de distribution. mais est ce bien l'intérèt du porte monnaie de la ménagére??
effectivement,la quantité de chaleur pour une maison doit étre de l'ordre de 250 kwh, en terme de sensation pour l'usager c'est ridicule, mais il faut quand méme fournir cette énergie par un autre moyen!!
250 kwh, c'est 25 litres de fioul, presque rien,mais multiplier par des millions.....

Benjamin (Admin) le 23.12.12

@dravo :
Comme tous les types de produits, selon les gammes la qualité peut varier du simple au ... Il en va de même pour les ampoules halogènes qui durent généralement plus longtemps que les ampoules incandescences classiques.
Les tests labo ne sont là que pour donner un odre d'idée puisque de nombreux facteurs (fréquence d'allumage, température ambiante, qualité du luminaire, qualité de l'électricité, ...) peuvent faire varier cette durée de vie de manière sensible.
Il est vrai que les ampoules basse conso ne sont pas toujours très esthétiques. Je crois qu'il ne vous reste plus qu'une solution --> Les LEDs...

@mourouche :
Il faut un spot LED G9 entre 2,5 et 4W selon les fabricants (et les angles de diffusion, la couleur de la lumière, ...) De toute façon, généralement, les constructeurs indiquent les équivalences. Cependant, je ne comprend pas très bien votre réflexion quand à la dégradation de votre luminaire. En effet, vous n'avez aucun risque de l'endommager puisque les LED dégagent très peu de chaleur.

@gastion87 :
Les LED sont rentables bien avant leur durée de vie théorique donc ce n'est pas vraiment un problème si elles ne tiennent pas 80 ans.
Concernant le dégagement de chaleur qui n'existe plus avec les LED. Je ne pense pas vous apprendre que la chaleur monte. Une ampoule étant généralement placée en hauteur, quelle est la part de chaleur produite par l'ampoule qui arrive à hauteur des occupants? Sans doute peu importante...
De plus, quid de la chaleur produite lorsque l'on est pas en période de chauffe?
C'est donc pour moi un argument qui n'est qu'une vieille chimère sans véritable fondement agitée par les sceptiques des LED...

@GB Maison Rouge :
Merci!

GB Maison Rouge le 22.12.12

Merci pour toutes ces informations.

gaston87 le 22.12.12

la lampe à led est surement révolutionnaire mais qui peut croire que sa durée de vie en usage autre que laboratoire sera de 80 ans?? de plus l'inscandescence produit de la chaleur, si une led n'en produit pas, il faut donc compenser par un moyen de chauffage annexe pour fournir l'énergie que dégager l'incandescence à déperditions identiques: dans ce cas ou est l'économie réalisée??

mourouche le 21.12.12

je voudrais remplacer mes ampoules G9 halogene 40w pour du G9 led quelle puissance en watt dois-je prendre sans risque pour mon luminaire?

dravo le 08.12.12

Merci pour cette étude , mais ayant remplacé des incandescences par des halogènes , les halogènes ont une durée de vie beaucoup plus courte; les tests labos sont-ils objectifs? Ensuite si l'on remplace une incandescence 100W par une fluo ça marche , mais l'ampoule est trop grosse et c'est moche

Benjamin (Admin) le 06.12.12

Bonsoir,
Effectivement, cela va peut-être être un peu difficile d'avoir des détails! :)
Toujours est-il que pour comparaison vous pouvez jeter un coup d'oeil au test que nous avons fait sur une ampoule similaire mais 12W qui ne produit que 750lm (alors que "votre" ampoule annonce 900lm pour 5W)...
Après, je dirais que pour le prix (bah oui du coup 5 ça fait pas cher du tout!) ça vaut peut-être le coup de tenter, au pire, ça n'éclairera pas assez pour une grande pièce mais sera suffisant pour une autre pièce qui nécessite moins d'éclairage...
EDIT : en regardant de plus près, on voit bien (même sans lire le slovaque...) que l'ampoule 5W est annoncée à 420lm (5€) et qu'une autre de 10W éclaire 900lm (10€ ). Ça me parait encore un peu prétentieux, mais beaucoup plus cohérent!

Curieux le 06.12.12

Hello,

Je vis en Slovaquie et les annonces je les ai trouves sur leboncoin local

je ne pense pas que vous arriveriez a communiquer avec eux, mais enn cas de questions je peux essayer de faire le lien, les 2 annonces
http://elektro.bazos.sk/inzerat/20271544/LED-ziarovky-E27-klasicky-zavit-GU10-bodove.php

http://elektro.bazos.sk/inzerat/20320691/LED-Nove-E27-610W-a-vysokosvietive-12W-ziarovkyBodove-GU10.php

voila,

Gringolo le 06.12.12

Excellente source de renseignements, merci pour votre travail.

Benjamin (Admin) le 02.12.12

Bonjour,<br />
J'ai un peu de mal à croire à ses caractéristiques, notamment de la puissance lumineuse (5W correspond plutôt à 350lm max, soit une lampe incandescence de 35W environ) et l'angle de diffusion (généralement inférieur à 90°). Je vous invite à me transmettre le lien du produit en question (par mail). Je contacterai le vendeur le cas échéant.

Curieux le 01.12.12

Bonjour a Tous,

petite question, pour un projet de maison je regarde a une solution en terme de cout et de qualitee d eclairage, ( D ailleurs merci pour vos supers infos ! ) mais, voualnt mettre que de la LED dans ma future maison je suis etonne des prix super eleves! alors en partant sur la base de +25ampoules total dans mon projet ca fait un budget tres eleve et un retour sur investisement tres lointain, ..par contre sur internet via de petits vendeurs je trouve des ampoules LED a 5-10eur Pieces.. ca vaut quoi avec ces caraceristiques la?
GU10 - :
couleur: chaud blanc 2800K-3000K
puissance : 5x1 watt, 600LM
duree de vie : 50 000 h
courant : 220V
angle: 120°
circonference : 5cm
taille : 7cm
materiál : Aluminum + PC
prix: 6eu et 900lm a 11eur ..

d apres la photo les leds ne sont pas apparente mais sous une coupelle matte, et avec un systeme de refroidissement, comme celle en photo sur la page en haut, ..

Mais a un tarif bien plus interessant ...

Benjamin (Admin) le 21.11.12

Bonjour,
Si l'on ne tient pas compte du prix, les LED présentent incontestablement le plus d'avantages, notamment de ne pas avoir de risque sanitaire (connu...) et d'être les moins chères sur le long terme.
Pour ce qui est des petites puissances et des distances réduites (chevet, bureau, ...), les ampoules halogènes (incandescence au tungstène) demeurent un bon rapport qualité/prix. De plus, ces éléments souvent mobiles prennent souvent des chocs (notamment dans la chambre des enfants...) et l'ampoule verra donc peut-être sa durée de vie théorique limitée, ce qui pénalisent les ampoules LED à l'investissement plus onéreux mais dont la durée de vie est censée être plus importante...

coco le 21.11.12

Si je ne tiens pas compte du prix (à l'achat, à l'utilisation) mais uniquement de la santé (pas de mercure, pas d'ondes, etc ..) j'achète quoi pour les pièces à vivre et quoi pour les chambres (chevets) ? Merci

Benjamin (Admin) le 07.11.12

Bonjour,
Effectivement, les LED forment un éclairage plus "centré", qui soi-dit en passant, est rarement dérangeant et relève plus de l'habitude que de l'inconfort.. Seules les ampoules "en épi", permettent d'avoir un angle de diffusion similaire à celui des ampoules classiques.
Un article de test ampoule LED "globe"/ampoule LED "épi" sortira bientôt et précisera cette notion, tout comme cet article qui sera remis à jour.

Manu le 07.11.12

Il est peut-être bon de noter qu'un des problèmes lié au LED est l'angle d'éclairage. On a effectivement un rapport lm/w plus élevé mais cette lumière est souvent plus centrée qu'une ampoule incandescente, halogène ou économique. On a donc plus d'éclairage sur une zone plus faible, c'est pourquoi lors de l'achat d'une lampe LED, l'angle de diffusion est aussi important

Benjamin (Admin) le 04.11.12

Bonjour,
Je ne suis pas de votre avis, chaque économie d'énergie est importante. Avec les lampes basse consommation (ou les LED), on pourrait réduire de façon significative l'énergie électrique de l'éclairage consommée par chaque ménage... Lorsque l'on multiplie par plusieurs millions, plus rien ne devient négligeable...
Concernant les feux tricolores, très peu sont encore équipés d'ampoules à incandescence. Et si certains étaient (sont) équipés d'ampoule de ce type d'ampoule d'une durée de 8000h, je vous invite à relire le paragraphe sur l'obsolescence programmée.

Jacklinventeur le 04.11.12

Cet article est rempli d'informations pertinentes, mais tant l'introduction que la conclusion sont erronées. L'économie d'énergie apportée par la suppression des ampoules à filament est négligeable si on prend en compte les autres dépenses d'énergie électrique, telles que le transport ferré sans récupération d'énergie. Les effets sur la santé des nouveaux éclairages (spectre de raies, effets électromagnétiques, ...) ainsi que leur coût élevé indiquent bien qu'il s'agit d'une arnaque de grande ampleur. Remarque : il existe des ampoules à filament de durée de vie 8000h, celles qui équipaient les feux rouges...

Benjamin (Admin) le 30.09.12

La durée d'utilisation de 1h/jour est tout à fait mentionnée : "Consommation/an (1h/j) (kWh)"
Pour ce qui est de l'angle de vison, les ampoules E27 ne posent plus de problème puisqu'elles ont un angle de vision proche de 180° au minimum, ce qui est tout à fait suffisant.

Boumboum le 30.09.12

Si c'est 1 h par jour il vaudrait mieux l'indiquer sur le tableau sinon cela n'a pas une signification clair. J'ai trouvé d'autres liens informatif sur le sujet. Surtout pour les led vers lesquelles j'ai orienté mes recherches. Je me permet de les mettre.
http://www.maison-et-domotique.com/product-review/test-ampoules-led-performantes/
http://letincelle.net/2010/04/29/lumens-candelas-lux/
http://www.ampoule-leds.fr/comment-choisir-son-ampoule-led.php
L'angle est important pour les lampes a led.
Je cherche maintenant les infos pratiques. A+ et merci de votre aide dans ma démarche. (qui consiste à changer d'ampoule).

Benjamin (Admin) le 30.09.12

Bonjour,
Effectivement, une année compte 8760h, mais on considère ici que l'ampoule n'est éclairée que 1h par jour et non pas 24/7...
L'angle de diffusion n'a pas grand chose à voir avec le type d'ampoule, il dépend surtout de sa forme.
Il est vrai que les températures de couleur n'ont pas été évoquée et elles seront ajoutées prochainement. Celles-ci ne sont cependant pas aussi variées que dans le cas de l'éclairage public.

Boumboum le 30.09.12

Merci ça me permet de bien faire le tour. Maintenant il faut que je trouve des infos sur les autres critères. Température de couleur, angle de diffusion etc. Par ailleurs il y à de grosses erreurs entre la consommation par heures et celle par ans. Pour info une année compte 8760 heures ;) En tout cas merci

Benjamin (Admin) le 14.08.12

Bonjour,
@Flo :
Voici les 2 principales sources utilisées
@marie 76000 :
On considère généralement que seulement 5 à 10% de l'énergie absorbée par une ampoule à incandescence est transformée en lumière.
On a donc, pour une ampoule de 100W : 5W pour la lumière, 95W pour la chaleur.

marie76000 le 13.08.12

Bonjour,
je voudrais savoir quelle est la chaleur degage quand on est en dessous d'une lampe de 100w?

Ecolight Services le 24.07.12

Un explicatif détaillé et remarquable. Je vous cite immédiatement sur notre Mur Facebook. Bien à vous, www.ecolight-services.ch

gillotin le 15.07.12

Bravo, en effet, pour ce travail précis et clair. J'aimerais cependant en savoir plus sur la production d'UV. Cette donnée est importante pour l'éclairage d???uvres d'art qui y sont sensibles. Moins il y en a mieux ça vaut de ce point de vue. Merci

Benjamin (Admin) le 12.07.12

Je mettrai les sources prochainement.

Flo le 11.07.12

Bonjour, serait-il possible de connaître vos sources pour les études comparatives ? Merci

nadi le 11.07.12

effectivement travail remarquable, très utile.. merci

leeboubou le 06.06.12

Félicitation pour ce travail remarquable qui m'a ouvert les yeux sur le monde de la lumière. Merci
Remonter